Accueil Le régiment Les projections

Les projections extérieures

Vignette carte projections

 

Insigne du 17e RGP

Depuis 1946, le génie parachutiste a participé à tous les grands engagements de l'armée française.

Grâce à leurs savoir-faire, les sapeurs parachutistes ont obtenu une reconnaissance internationale. Mais ils ont aussi payé un lourd tribut.

Partout présent sur tous les fronts de l’armée française, le régiment concourt à la fois à la restauration de la paix et aussi, à travers ses périlleuses opérations de déminage et de dépollution (munitions, obus, engins explosifs ...), à sauver les vies des citoyens du monde.

 

Le 17e Régiment du génie parachutiste est une unité de la 11e Brigade parachutiste hautement qualifiée notamment dans les domaines du déminage, de la dépollution et de l'aide au déploiement ... (voir la rubrique "Les missions").

Il est présent sans discontinuer depuis 1975 sur tous les théâtres opérationnels (Liban, Tchad, Nouvelle-Calédonie, Guyane, Pakistan, Kurdistan, Koweït, Cambodge, Somalie, Rwanda, Gabon, Mozambique, ex-Yougoslavie, Albanie, Kosovo, Afghanistan, Mali, Centre Afrique...).

Le régiment a été engagé aux quatre coins du monde au service de la France et de la paix. Très souvent ses missions ont relevé aussi de l'action humanitaire et du déminage avec un bilan élogieux (de 1978 à 2008) :

- plus d' 1,2 million de mines et engins dangereux relevés ;

- plus de mille deux cents tonnes de munitions sensibles détruites ;

- plus de mille sept cents personnels formés au déminage notamment au Pakistan, au Cambodge, au Liban, au Togo, au Tchad et au Mozambique.

Cambodge

 

Depuis 1978, une trentaine des nôtres ne sont pas revenus et une quarantaine d’autres garderont pour toujours dans leur chair le souvenir de ces opérations qui ont valu au 17e Régiment du génie parachutiste et à ses compagnies de combat d'être cités :

- trois fois à l'ordre de l'armée pour le régiment (1980 et 1983 au Liban, 2012 en Afghanistan);

- une fois à l'ordre du corps d'armée pour le régiment (2013 au Mali) ;

- cinq fois à l'ordre de l'armée pour les 1ère Compagnie (1978 au Liban, 1987 au Tchad), 2e Compagnie (1979 au Liban) et 3e Compagnie de combat (1979 et 1987 au Liban) ;

- deux fois à l'ordre du corps d'armée (1991 au Koweït) pour les 1ère et 3e compagnies de combat.

 

Pour ces engagements :

- le régiment a été décoré de la Croix de la valeur militaire avec trois palmes et une étoile de vermeil ainsi que de la Fourragère de la valeur militaire ;

- les compagnies de combat 1, 2 et 3 ont été décorées chacune de la Croix de guerre des théâtres d'opérations extérieures (avec palme pour la 2 et étoile de vermeil pour la 1 et la 3),

Liban 2007 Afghanistan 2009

 

La réserve